Archives de catégorie : Billets

Colloque international // Fraudes, frontières et territoires

Les 22 et 23 novembre se tiendra le colloque international Fraudes, frontières et territoires. J’aurai l’immense privilège d’y communiquer une partie de mes travaux et récentes découvertes ! J’y aborderai les logiques de la fraude de l’opium dans la province frontière de Lào Cai, et les réponses concrètes apportées par les Français. Et bien sûr l’étrange paradoxe d’une intégration progressive de la province comme facteur de l’intensification de la contrebande internationale. Je n’en dis pas plus pour l’instant !

Le programme est disponible ici . Et pour plus d’informations, c’est par ! Ceux qui souhaitent assister au colloque doivent s’inscrire sur ce même site.

Chers tous, bienvenue !

L’idée de tenir un petit blog émerge alors que je suis actuellement en voyage pour deux mois au Việt Nam pour effectuer mes travaux de recherches, essentiellement au centre n°1 des archives nationales à Hà Nội. De nouvelles idées et hypothèses surviennent alors, au fur et à mesure de la lecture et de l’analyse des archives mises au jour.

D’ordinaire, comme j’ai pu le faire durant ma première année de Master, je discute de l’avancée de mon travail assez régulièrement avec mes proches collègues du master ou doctorants.

Mais là, en étant seul au bout du monde, quasiment seul lecteur des archives (nous sommes à peine deux ou trois depuis mon arrivée !), je me rends compte à quel point la recherche, c’est aussi une expérience humaine, un partage de compétences, d’expériences, et de savoirs. Je me rends compte à quel point tous vos conseils et suggestions me sont précieux pour avancer. Les nombreuses discussions que nous avons eues cette année me manquent… c’est pourquoi je me lance !

J’aimais l’idée de tenir un carnet un peu moins formel que dans le milieu universitaire, mais qui répond tout de même aux exigences de la recherche en histoire. À ce propos, merci Sara Legrandjacques pour m’avoir inspiré 😉 Commencer à tenir un petit blog peut donc être pour moi un moyen de rester en lien avec mes proches collègues, mais aussi ceux qui souhaitent suivre l’avancée de mes travaux, et surtout continuer à me faire profiter de leurs précieux conseils et expériences…

Donc voilà, en espérant que vous prendrez plaisir à me lire !